S’EXcuser avant de parler de sexe

S’EXcuser avant de parler de sexe

S’EXcuser pour parler de plaisir

S’EXcuser avant de parler de sexe. Il y en a une poignée qui fait ça sur les différentes plateformes de médias sociaux. Je ne leur lance pas des roches… Mais ça m’amène à me questionner en revanche!

Le sujet le plus vieux du monde c’est le sexe. Nous avons tous, tous les êtres humains, sans exception, un rapport avec le sexe. Que ce soit négatif ou positif, qu’on ait une sexualité présente ou absente, qu’on ait vécu un trauma ou non, qu’on se considère épanouie sexuellement ou non, en couple ou célibataire, on a tous un rapport avec le sexe.

Pourquoi donc S’EXcuser avant de parler de sexe? C’est gênant, c’est tabou, c’est malpropre peut-être? Le plaisir, ce n’est pas normal :-/ qui parle de masturbation au souper avec leurs enfants lève la main! Qui parle de sexualité avec sa grand-mère lève la main! Je vous compte avec seulement une main. Pourtant, à un moment donné ou un autre de notre vie, on a tous expérimenté une certaine forme de plaisir. On a tous lu un article ou deux sur la sexualité, regardé le corps humain dans le dictionnaire. On s’est tous observé la vulve ou le pénis dans un miroir entre l’âge de 3 à 90 ans. Juste là! C’est clair qu’il y a, sans être une mesure scientifique, 50% des chances que tu as fait une face quand tu as lu vulve et pénis.

Donc! Pourquoi s’excuse-t-on avant de parler de sexe? On a peur d’offusquer, de déplaire ou au contraire de laisser croire qu’on plaît. On chuchote, on ne compte pas trop de détails, on ne veut pas dire qu’on aime ça.

Tsé, dans le fond, je comprends le pourquoi de la chose. Les femmes ont été créées pour procréer et n’avaient aucun droit au plaisir, selon le clergé. Je comprends que ceux et celles qui ont subi des traumas sexuels ne sont pas à l’aise à parler de sexe.

Mais toutes les autres, toutes les autres qui n’ont pas subi de traumas, peut-on essayer de renverser la vapeur un peu ?! Peut-on parler de plaisir sans S’EXcuser? Peut-on poser nos questions sans gêne, sans peur d’être jugé et surtout, sans juger? Peut-on aider à dégêner les autres qui le sont davantage ou qui vivent une douleur et les encourager à s’exprimer?

Orgasme, jus, jouets sexuels, bondage, épanouissement, orgie, fantasmes, « squirt », éjaculation, plaisir, clitoris, point g, prostate. C’est cru, c’est direct au but, mais sais-tu quoi? Ces mots ont été inventés pour s’exprimer précisément, pour qu’on les utilise et pour qu’on en parle. Utilisons-les. Manipulons-les. Aimons-les. Dévêtissons-les.

Femme, peut-on se faire un pacte? On se fait un pacte d’assumer le sujet. Juste ça. Juste assumer qu’on a le droit de parler de sexe. C’est tout. Juste ça, ce serait un bon début, pas vrai?!

Roxy Ka, je veux et j’aime parler de sexe.

partages en privée

Share on facebook
Share on pinterest
Share on twitter
Share on stumbleupon
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on stumbleupon
Share on linkedin
Share on whatsapp
Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Chanel

J’aime la structure de ton écriture, tes choix de mots précis, ton expressivité, pas de faute ?. Roxy, tu es une femme forte et opinionnée (oué), j’aime te lire!

Autres textes d'opinion

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x

you look so young!

are you over 18?

This website contains material that may not be suitable to some viewers. By entering this site, you are acknowledging that you are at least 18 years of age, are not offended by information or images associated with nudity and sexual content. You accept full responsibility for viewing this content.