Les fameuses étiquettes

Les fameuses étiquettes

L’acceptation des différences, on va la faire évoluer en l’enseignant à nos enfants. La différence et l’unicité de penser, de vivre et de créer, c’est une richesse dont on se doit d’enseigner à nos enfants, dès leur naissance. C’est ainsi que nous changerons le monde petit à petit.

J’ai surpris mes deux jeunes enfants avoir une conversation l’autre jour à savoir si le bonhomme (c’est voulu!) du dépanneur était une fille ou un garçon. Du haut de mon 5 pieds de maman bien intentionnée et de femme sexuelle assumée, croyant fermement à l’enseignement de l’ouverture d’esprit de nos enfants du 21e siècle, je leur ai dit que peut-être que cette personne était une trans ou un trans, et non un garçon ou une fille. Ils me demandent : « c’est quoi un transssss? » J’ai essayé du mieux que je pouvais! Il me prenait vraiment au dépourvu…comment expliquer simplement à des enfants de cet âge la définition d’un.e transexuel.le? J’avais comme pas mesuré l’ampleur de ma réponse tsé! « Un.e transexuel.le c’est soit un garçon ou une fille mon amour. Mais c’est mieux de dire que la personne c’est une personne parce que c’est pas important de savoir que c’est une fille ou un garçon, c’est important de savoir que c’est une personne. » Tiens!  Pas pire hen?? Mon garçon répond : « moi je décide que c’est une personne garçon ». Ma fille : « moi je décide que c’est une personne fille » Haha ok j’ai fait la moitié du chemin je pense!

Mon grand garçon, j’en suis fière, parce qu’il est charmeur, allumé, sexué, mais éduqué. Il comprend les différences, il est sensible aux émotions des autres, mais aussi des siennes. Il s’exprime bien et possède la belle capacité de nommer ce qu’il vit, ce qui est en fait difficilement donné aux adultes. En visionnant un vidéo que son prof de danse leur a présenté en classe, mon garçon trouve ça « correct » et normal qu’un garçon s’habille avec une robe, porte une barbe et du rouge à lèvres. Il est fier de dire que les différences font partie de la vie. Mon garçon, j’en suis fière, car en parlant de nos voisins homosexuels, il dit qu’ils sont chanceux, car ils sont uniques.

Nos différences font partie de notre unicité et c’est bien comme ça. Et notre sexualité en fait aussi partie. Moi j’enseigne à mes enfants qu’on est tous différents et que ces différences, eh bien, on a le droit de les changer, les modifier, jouer avec, les remodeler, les nommer ou non, les comprendre ou non, mais on n’est pas obligé de les expliquer à tous, pourvu qu’on soit en harmonie avec nos choix.

Si tu ressens le besoin de mettre une étiquette sur ton orientation sexuelle parce que cela te sert bien, parce que TU en ressens le besoin pour TE définir, Go for it! Mais si tu le fais pour te faire accepter par ta famille, je suis triste. Ce que tu fais dans ta chambre à coucher, dedans ou à travers ton cœur, ça ne regarde que toi. Tu peux en parler si tu en as le goût, mais si tu te sens contraint à le faire, sonne-toi une cloche.

Je suis une femme cis. C’est-à-dire que j’ai un sexe féminin depuis la naissance. Mais comprends-moi bien, je l’assume, j’en parle et je le dis parce que je veux. Point. Et je le répète encore (le pléonasme est totalement voulu! ) …Parce que je le veux. Je n’ai pas de traumatisme ressenti lorsque je parle du sexe que j’ai entre les deux jambes. En revanche, tous ne sont pas nés dans le bon corps. Je ne peux pas prétendre savoir ce que vivent les gens qui ne sont pas nés avec le bon sexe. Ceci étant dit, j’aime essayer de comprendre, compatissez et surtout, ne pas juger.

Si on apprend à nos enfants que l’apparence, le genre et l’orientation sexuelle des autres, de leurs amis, de leur famille, ce n’est pas de leurs affaires, à moins qu’ils ressentent le besoin de leur en parler et de se confier…en tant que société, nous aurons fait un bon pas vers la liberté d’être et le respect de chacun.

Que tu manges ce que tu voudras dans ta vie nocturne ou que tu manges pas du tout, que tu aimes le sexe vanille ou le sexe kinky…moi je te dis, explore, épanouie toi, à ton rythme, à ta santé et pour toi.

Roxy Ka, contre les étiquettes préfaites.

partages en privée

Share on facebook
Share on pinterest
Share on twitter
Share on stumbleupon
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on stumbleupon
Share on linkedin
Share on whatsapp
Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x

you look so young!

are you over 18?

This website contains material that may not be suitable to some viewers. By entering this site, you are acknowledging that you are at least 18 years of age, are not offended by information or images associated with nudity and sexual content. You accept full responsibility for viewing this content.